Le Burkina Faso est un grand pays importateur et consommateur de riz. Cependant, le riz importé est souvent de basse qualité et vient directement en concurrence avec le riz de production locale. Ce dernier n’est malheureusement pas reconnu à sa juste valeur et il est considéré par les burkinabé comme un riz de mauvaise qualité, et se vend donc mal. Les producteurs, face à ce problème d’écoulement se tournent vers d’autres productions, moins rentables mais plus facile à vendre, et l’on s’éloigne, de fait, de l’autosuffisance alimentaire.

Le Relais a été approché pour appuyer un groupement d’étuveuses de riz à travers la commercialisation de leur production. Il s’agit du groupement Song Taaba, dans la vallée du Sourou.  

L’étuvage est une technique de préparation du riz qui apporte des qualités nutritives et gustatives au riz brut (transfert des nutriments de la balle du riz au grain). Cette technique, qui a en plus le mérite d’apporter du travail aux femmes, est actuellement en plein développement au Burkina mais est encore trop méconnue de la population, pour qui la blancheur du riz est un gage de qualité.

 

Le groupement Song Taaba se compose de 140 femmes. Elles travaillent avec la coopérative de producteurs CANI (Coopérative Agricole de Niassan). Le Relais achète ainsi le riz brut à la coopérative, confie le travail d’étuvage au groupement Song Taaba, et se charge de le commercialiser. Le Relais a développé une marque dédiée, « Grains d’Or - Les délices du Burkina », et deux qualités de riz :

  • le riz trié machine, garanti sans caillou : disponible en sacs de 5 et 25 kg,
  • le riz trié main, garanti sans caillou et sans grain noir : disponible en sacs de 5 kg.

Ce riz est donc disponible à la vente à Koudougou et Ouagadougou. Pour contacter l'équipe commerciale : +226 63 11 57 16, rizgrainsdor@lerelais.org.